SOURCE CODE

Source

« Christina, what would you do if you knew you had less than eight minutes to live ?
– I’d make those seconds count.
– I’d kiss you again.
– Again ? »

Source Code

Source 3

Duncan Jones
2011

Le Capitaine Colter Stevens (Jake Gyllenhaal) est quelque peu perturbé lorsqu’il se réveille sous les traits d’un certain Sean Fentress, en face de la petite amie de ce dernier (Michelle Monaghan), dans un train roulant vers Chicago. En fait, il est membre d’un projet gouvernemental secret du nom de Source Code. Il a été envoyé dans le passé pour revivre les huit minutes précédant l’explosion du train. Parmi les passagers, se cache en effet un terroriste qui a projeté non seulement cet attentat, mais aussi une future attaque bactériologique sur Chicago. Tant qu’il ne l’aura pas trouvé, Colter sera condamné à revivre cette séquence en boucle et à faire des allers-retours entre passé et futur. La course contre la montre commence…

Révélé en 2009 avec le magnifique Moon, le jeune cinéaste Duncan Jones (fils de David Bowie), fait à nouveau montre de virtuosité dans ce thriller de science-fiction qui reprend le procédé d’ Un jour sans fin. Sous les atours d’un film d’action à suspense, Source Code, paru début 2011, se révèle surtout un voyage initiatique pour un héros en quête d’identité, qui apprend peu à peu à maîtriser son environnement et sa destinée. Les allers-retours dans la boucle temporelle pourront lasser les spectateurs impatients, mais le film, mieux qu’un exercice de style, trouve sa véritable dimension dans sa dernière partie, philosophique, romantique, et extrêmement poétique, qui fait fi de toute vraisemblance scientifique. Certes Source Code n’a pas la puissance de Moon, mais les formidables Jake Gyllenhaal, Michelle Monaghan et Vera Farminga contribuent à faire de ce thriller en trompe l’œil une œuvre extrêmement attachante.
1h 33 Et avec Jeffrey Wright, Michael Arden, Cas Anvar, Russell Peters, Craig Thomas…

BANDE-ANNONCE

Source 2
Source 5
Source code 6

Rédigé pour Fnac.com en 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *